lundi 19 septembre 2011

Le francophone de Belgique ne vaut rien.

Je me demande ce qu'il se passerait si les chrétiens décidaient d'organiser une manifestation dans les rues d'Anvers pour affirmer son caractère catholique. Pas grand chose. Imaginons les mêmes, mais avec des banderoles «Jode ratten rol U matten». Et qu'en plus, ils hurlent à tout va «Israël Barst». Est-ce que ce serait considéré comme une marche familiale pacifique ?

Le MRAX interviendrait. Nous pouvons certainement imaginer que les associations juives seraient outrées, et que la condamnation serait relayée dans les médias. J'ose même penser qu'Israël ferait une déclaration officielle pour mettre en garde contre les dangers du racisme. Mais contre des francophones ? Circulez, il n'y a rien à voir.

Sur le parcours de l'excursion dominicale, des habitants de la petite commune de Linkebeek ont affiché une banderole demandant le respect. Ils ont accroché un appel au pacifisme, au dialogue, à la dignité. La police fédérale est rapidement arrivée pour l'arracher. «Aucune provocation ne sera tolérée». Quelqu'un peut me dire où et quand a déraillé le train de la démocratie? (photos : banderole intervention police respect)*

Je me demande sincèrement ce qu'il se passerait si une promenade était mise sur pied dans Molenbeek pour aller hurler des «Sales Musulmans rentrez chez vous» ou «Le Coran, c'est de la merde». Je ne suis pas certain que cela ne tournerait pas au vinaigre. Et il est plus que probable que les démocraties occidentales se seraient indignées.

Est-ce qu'un état de droit autoriserait des chants anti-nègres venant de la part des supporteurs du club hôte qui recevrait une équipe composée de joueurs de couleurs? Que ces hymnes à la haine soient scandés chaque semaine? Et par dessus tout que cela soit systématique, que cela se passe tous les dimanches? La Belgique, oui.

En Belgique, les francophones n'ont même pas le droit d'être défendu par les anti-racistes. Si une échelle d'untermenschen était mise en place, les Wallons seraient en dessous des Juifs, des Arabes, et des Noirs. Car les francophones de Belgique n'ont même pas une association de protection, même leurs politiciens ne s'insurgent pas. Personne ne vient à leur secours.

Dans n'importe quel pays d'Europe, aucun parti qui se dit démocrate n'oserait envoyer des élus se pavaner avec l'extrême droite. Mais en Belgique, si. Les mousquetaires de la NVA Ben Weyts, Sigfried Bracke et Jan Peumans sont de la partie. Ce sont les lieutenants de Bart De Wever. Mais le parti n'a évidemment aucun lien avec le Taal Aktie Komitee ou le VB.

Pour la petite histoire dans la grande, Jan Peumans considère les résistants comme des crapules. Mais c'est une coïncidence. Bart le communicateur n'était pas là non plus et ne peut donc être mis en cause. Par contre, sa garde rapprochée était bel et bien main dans la main avec le Vlaams Belang. Mais ça aussi, c'est une coïncidence.

Le plus effrayant, c'est que plus personne en Belgique ne condamne le racisme anti-francophone. Il est désormais tout à fait normal de les traiter de rat. Il est également de notoriété publique que la NVA n'est pas d'extrême droite, juste nationaliste. Ce parti n'est pas raciste car il ne combat pas les bougnoules, les moucaques et les youpins, uniquement les franse ratten.

Ce qui est encore plus terrible, c'est de savoir qu'aucun parti réellement démocratique du nord ne lutte contre ces agissements. Aucun média n'ose critiquer ce type d'engagement. En Belgique, il y a des défenseurs de tout sauf des francophones. Des associations dénoncent la loi sur la burka, d'autres se battent contre l'arrachage de platanes, on en trouve même contre la castration des porcs.

Un francophone, ça n'a même pas la valeur d'une couille de verrat.

*Les photos en lien ont été prises par Monsieur Poireau lors de la manifestation à Linkebeek. Merci à lui pour son courage. Vous retrouverez son blog et son compte rendu chez Monsieur Poireau

banderole intervention police respect

19 commentaires:

  1. Ah mais tu fais référence à mes photos mais sans mettre de lien ? Pas cool ! :-/

    Il y a maintenant un nouveau slogan pour le Voorpost, c'est de réclamer du zyklon-B pour les francophones. J'imagine que c'est anodin puisque personne ne régit !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de chercher comment faire pour ajouter tes photos en lien vers mon blog.
    Je trouve que ton travail de reporter dans la foule hostile doit être mis en valeur, mais j'ai juste une méconnaissance technique.
    Bravo et merci.

    RépondreSupprimer
  3. Vous m'otez les mots de la bouche... et si vous désirez des images pour illustrer votre article elles sont sur mon profil twitter et mon tumblr : http://monsieurmbox.tumblr.com/

    RépondreSupprimer
  4. Malheureusement, commme tu le dis, tout cela, ce n'est jamais rapporté dans la presse d'état. Il n'y a que la presse alternative/web qui fasse étal de ce genre de choses... Sinon, plus tellement d'actualités, mais je vous renvoie vers ce dessin d'un ami: http://pandantaggle.blogspot.com/2011_01_01_archive.html Premier dessin de la page, cela reflète à merveille la puissante vague de protestation des francophones...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai écrit un commentaire qui va tout à fait dans le même sens aujourd'hui sur le site de la rtBf (l'article "N-VA: chassez le naturel, il revient au galop" de P. Walkowiak). Je ne peux que vous conseiller de faire de même, càd commenter des articles sur des sites avec une plus grande exposition que ceux de la presse alternative/web.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très attristé par ce qui se passe en Belgique mais je dit ceci battez vous pour vos droit comme nous le faisons ici au Québec. Pour le reste du canada nous sommes des frogs et n'avons aucune valeur mais malgré leurs tentative de nous assimiler depuis près de 400 ans, nous sommes encore la et toujours en force. Nous avons des lois qui nous protège. battez vous pour votre langue. une Québecoise francophone dans un océan d'anglophone. (19% de la population canadienne est francophone)

    RépondreSupprimer
  7. Merci Axle pour ce conseil. Je vais le suivre.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Nicolas pour le lien !

    Et merci pour ton commentaire.

    Et wouaw pour ton article !!! (bien plus étayé que le mien)

    Si finalement on témoigne tous, cela fera peut-être boule de neige ? Cela fera peut-être comprendre aux gens qu'ils ne sont plus seuls ? Que ce qui se passe n'est pas normal ? Qu'on a le droit d'exprimer ses opinions mais pas de menacer ou insulter autrui ?

    Tu as raison quand tu dis qu'il y a des associations pour défendre des tonnes de droits mais, bizarrement, pour défendre ceux de concitoyens insultés, pas la moindre...

    Je n'ai pas de mal avec l'expression des idées d'autrui, j'ai du mal quand cela se fait sans me respecter une fraction de seconde. Et c'est le cas aujourd'hui, dans notre pays....

    RépondreSupprimer
  9. Ici, je t’arrête... Le francophone vaut +- 600 € :

    http://www.lesoir.be/sports/football/2011-09-20/chants-anti-wallons-a-genk-600-euros-d-amende-864449.php

    RépondreSupprimer
  10. Le francophone n'existe pas, c'est pour cela qu'il ne vaut rien.

    Il y a le wallon, le flamand, et le bruxellois.

    Les politiciens wallons ne peuvent pas se permettre de soutenir les francophones de la périphérie, cela voudrait dire que ce sont des wallons, et donc bien des étrangers en terre flamande. (Qu'ils soient né là, ça n'a pas d'importance, nous ne somme pas dans le racisme ici, donc, l'origine n'a pas d'importance)

    Qui reste-t-il donc pour défendre ces mauvais flamands que sont les francophones?

    Certainement pas les flamands, le risque de se retrouver associé à ceux que l'on défend, et donc de partager leur sort est bien trop grand.

    Quand aux bruxellois, comment dire, on sait que Bruxelles est le centre du monde, et la seule richesse de la Belgique, mais on a beau prêter l'oreille, on n'entend jamais les bruxellois, je dois avouer que sur ce point je n'ai pas le moindre début d'explication.

    Après tout, il est normal que ce ne soit pas considéré comme de la discrimination ou du racisme, sa langue maternelle, on la choisit, c'est bien connu.

    RépondreSupprimer
  11. Après avoir fait un petit tour sur votre blog, j'ai envie de dire que si vous voulez vraiment savoir pourquoi personne ne défend les francophones, vous devriez peut-être demander à Brandon.

    RépondreSupprimer
  12. Merci Nico, c'est un excellent conseil : je vais lui poser la question. J'espère juste qu'il trouvera une réponse entre deux carapils. Je sens qu'il va nous étonner.

    RépondreSupprimer
  13. Salut Nicolas,

    Si je comprends ton indignation , je comprends également l'action de la police qui ne veut pas que l'on ajoute de l'huile sur le feu .Je laisse au autres de juger s'il s'agissait d'une provocation ou non mais je reste convaincu que ce n'etait pas le bon moment pour mener une action quelle qu'elle soit.
    A mon avis il convient mieux d'ignorer l'extremisme sous toute ses formes , ce genre de groupement a une certaine experiénce des medias et il est plus que probable que , en tout les cas de ce coté-ci de la frontiére linguistique , ils en auraient tiré un profit propagandiste .
    Je me permets de te signaler en outre que 70% des flamands n'ont pas votés pour la NVA et j'estime que dans leur électorat il y avait un gros pourcentage de citoyens lambda qui en avaient simplement marre de voir des debats politiques importants interrompus a cause des problèmes communautaires et comme De Wever avait promis de tout régler...
    Je vous prie et avec vous tous les Wallons et francophones de Belgique de ne pas tomber dans le piége de l'ostracisme et de l'extrémisme a rebours .
    La reponse ne se trouve pas chez la NVA , CDH , SPA , MR-VLD et/ou autres .
    La reponse se trouve chez les citoyens , chez nous . Combien de flamands conaissez-vous ? Combien de Wallons mes concitoyens flamands conaissent-ils ?
    C'est justement cette distance qui permets a des "diviseurs" voulant régner , de dresser des images fausses et caricaturales . Des images tellement fortes et repetées que bien souvent les sujets-mêmes finissent par les croire .
    Plus loin dans votre blog vous dressez un portrait de la Wallonie et du wallon (Brandon) qui n'est certes pas sans affection mais qui ne fait qu'apporter de l'eau au moulin de la droite flamande et ne fait rien pour ameliorer l'image que les wallons ont d'eux mêmes .
    Croyez-moi ,flamand parmi les flamands , ici il n'existe rien de ce genre , les flamingants n'ont pas le sens de l'humour comme le savait Brel déja...
    La NVA est un parti ouvertement nationaliste et a ce propos j'aimerais citer Romain Gary : "le patriotisme est l'amour de son pays , le nationalisme c'est la haine des autres " ,je pense qu'il ne faut pas en dire plus .
    Quand a l'action a mener je ne sais pas mais les anglais disent "it al starts with one" , tout commence par un ...
    Il me semble necessaire également de s'informer a fond sur les protagonistes a fin de pouvoir mener un combat mediatique il n'est un secret pour personne que De Wever est issu d'une famille collaborationiste et qu'il a été photographié au cotés de Le Pen , Siegfried Bracke a été le premiér a briser le cordon sanitaire mediatique autour du Vlaams Blok (en tant que flamand je me mefie d'ailleurs de tout le monde qui s'appele Siegfried , ca dit long sur les origines) ,et si monsieur Peumans (16.000 euros par mois) a des airs de commisaire du peuple c'est sans doute parceque il a debuté sa carriére politique au debuts des années septante dans le parti Maoiste AMADA (alle macht aan de arbeiders).
    Voila,
    Des salutations de la flandre et SVP ne tombez pas dans leur piége , asseyez vous au bord de la Senne et attendez que le corps de votre ennemi passe ...

    Ralph
    bookeater1@gmail.com

    RépondreSupprimer
  14. Je suggère également ce lien sur le blog Ex Webis de Hugues ce que veulent les francophones

    RépondreSupprimer
  15. @Mélanie du Canada, je suis désolé d'avoir autoriser ton commentaire aussi tard, je ne l'avais pas vu passer:(
    Par contre, je suis d'accord avec toi, mais à l'inverse en Belgique, ce sont surtout les francophones qui sont arrogants, et c'est pour cela que les néerlandophones sont un peu plus hargneux.

    RépondreSupprimer