jeudi 27 octobre 2011

Bart et le ménage.


Bart a raison, pour une fois: sa femme de ménage parle mieux le néerlandais qu'Elio Di Rupo. Il paraît qu'elle est d'origine Nigérienne, qu'elle est depuis moins de deux ans en Belgique, et pourtant, elle est déjà beaucoup plus forte dans la langue de Vondel que le peut-être futur premier ministre montois.

J'ai beaucoup de mal à dormir depuis cette nouvelle terrifiante pour l'avenir futur du monde meilleur. Une fois de plus, j'ai mal à ma Belgique. Mais qu'est-elle deviendue? Comment est-ce cela se peusse qu'un honnête homme de droite populaire démocratique décide d'engager une sans-papier dans sa propre maison à nettoyer à pas bien parler langue pays en plus¹?

Premièrement, j'ai une petite question: elle est nigérienne ou nigériane? Parce qu'avec l'accent bizarre, je n'ai pas bien compris. La question n'est pas ironique, car mine de rien, il y a une très grande différence: celle avec le E est du Niger et celle avec le A est du Nigeria. Et si les journaux ont raison, ce qui est de plus en plus rare, elle est nigériEnne.

Est-ce que vous vous rendez compte de ce qu'il se trame devant nos yeux aveuglés par le triste sort d'Elio? Bart a une clandestine noire, musulmane de surcroît, qu'il fait bosser 12h par jour au tarif de 25 cent de l'heure. Mais le pire de tout, c'est que non seulement la fin du monde est pour 2012, mais qu'en plus, elle est francophone².

Si elle avait été NigeriAne, on aurait pu souffler un ouf de soulagement, car elle aurait été anglophone. Mais non, il a fait pénétrer une francophone chez lui. Oui, une personne qui parle français d'origine. C'est bien plus qu'un séisme, c'est un tsunami politique qui s'attaque à la centrale nucléaire de Moeder-Vlaandershima!

Ce qui me traumatise le plus, c'est le manque de cohérence de Bart. Au même titre que les élus PS doivent détourner des fonds publics, que le MR doit défendre les riches et lyncher les feignasses au chômage, que le CDH doit se liguer au PS ou encore qu'Ecolo doit dire tout et son contraire, la NVA doit haïr les francophones et les clandestins.

Mais ici, il y a une couille dans le potage. Ce n'est même plus un testicule, c'est carrément l'organe génital masculin plein de poils qui flotte au milieu du Waterzooï. Comment a-t-il pu en arriver à cet extrême. Mais surtout, combien de fonctionnaires imbéciles et incompétents doivent être licenciés sur le champ?

D'abord, comment est-ce possible qu'une nigérienne ait un permis de séjour? En effet, elle ne peut tout de même pas avoir droit à l'asile politique, vu qu'elle n'est pas en danger dans son pays. Une union? Impossible, la moindre enquête démontrerait que c'est un mariage blanc. Un mari nigérien depuis longtemps en Belgique alors que c'est de notoriété publique qu'ils sont tous polygames?

Au fait, ils sont où les vaillants travailleurs flamands dans cette histoire? Que font les bonden? Parce qu'il ne faut pas croire que les chômeurs de longue durée ne sont que dans le Hainaut ou le bassin Liégeois. Alors, il n'ont pas trouvé un jeune diplômé Master in Vlaamse Geschiedenis en fin de droit pour venir faire le ménage chez Bart?

J'ai tout de même une larme solidaire ensanglantée de rouge qui vient de tomber sur le sol charbonneux de ma région houillère: que penser de cette femme ingénieure de 48 ans qui vient de perdre ses droits aux allocations, alors qu'elle n'a même pas été mise au courant qu'elle aurait pu aller manger des gaufres avec le leader de la NVA?

J'ai également une pensée émotivement profonde de détresse pour cet autre paysan du platteland qui aurait bien aimé faire quelques heures de nettoyage pour finir ses fins de mois difficiles. Ou encore cette ouvrière non-qualifiée qui était prête à faire 4h de trajet par jour pour aller nettoyer chez son führer et montrer à la planète entière que la Femme Flamande est courageuse de travail.

Mais je m'emballe, peut-être que tout simplement, Bart ne joue qu'à un jeu idiot qui lui ramène des voix: le populisme nationaliste? C'est probablement juste un moyen pour récolter des suffrages et garder son travail. Cela doit être cela. En fait, il aime les francophones, les musulmans, les noirs, les roux, les gays, les différents, les "pascommelui".

Un journaliste sérieux me souffle que DSK s'est réfugié chez Wafelman. Encore un francophone!!! En fait, ce n'est pas qu'il n'aime pas les gens parlant français, c'est uniquement les Belges autour de la capitale et ceux qui empêchent la construction de la République de Flandre tout en refusant d'offrir des territoires et Bruxelles à son Vaillant Peuple.

Ouf. J'ai failli croire que la Belgique pouvait être sauvée.


PS: Cet billet est honteusement imprégné de raccourcis abjectes et réducteurs. C'est vrai. Un peu comme le discours de la NVA. La grande différence, c'est que l'auteur ne pense pas un seul de ses mots. Lui.

¹Oui, je me moque.
²Il a quand même dû aller jusqu'au Niger pour trouver une personne native francophone qui daigne apprendre le néerlandais. Car, bien entendu, aucun Wallon ou Bruxellois ne fait le moindre effort. Bien entendu.

3 commentaires:

  1. "Au même titre que les élus PS doivent détourner des fonds publics, que le MR doit défendre les riches et lyncher les feignasses au chômage, que le CDH doit se liguer au PS ou encore qu'Ecolo doit dire tout et son contraire, la NVA doit haïr les francophones et les clandestins."

    C'est la meilleure définition en une phrase de la situation politique en Belgique que j'ai jamais entendue!

    RépondreSupprimer
  2. On est sûr qu'elle est pas Guinéenne? Ca expliquerait peut-être aussi la visite de DSK...

    RépondreSupprimer
  3. De definitie van de politieke stand in België is inderdaad zeer juist!

    Maar de politieke oplossing voor België, die heeft onze Vla euh, Belgische held Jean-Luc Fonck gevonden: "BHV? Qu'on l'étende à toute la Belgique, fieu! Ainsi on pourra tous voter dans la langue qu'on veut, pour qui on veut!"

    Paroles d'un sage!
    Oufti, Chal!

    RépondreSupprimer